Fourmizzz Index du Forum
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Des Dieux et des Trolls

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fourmizzz Index du Forum -> Roleplay -> Serveur 4 -> Roleplay Général
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Auteur

Message

Vingt-Quatre


Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2011
Messages: 1 468

Alliance (s3): Atlan (God)
Alliance (s4): Cizayox (Troll)

MessagePosté le: 02/11/2014, 23:47    Sujet du message: Des Dieux et des Trolls

Répondre en citant


Merci de ne pas polluer se sujet, 


celui créé dans la partie diplomatie est déjà utilisé comme poubelle, 
merci d'utiliser celui-la plutôt que celui-ci réservé aux RP.
_________________
Compte créé par Atlan et des fois utilisé par GiuH

Revenir en haut

Publicité






MessagePosté le: 02/11/2014, 23:47    Sujet du message: Publicité


PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut

Vingt-Quatre


Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2011
Messages: 1 468

Alliance (s3): Atlan (God)
Alliance (s4): Cizayox (Troll)

MessagePosté le: 02/11/2014, 23:48    Sujet du message: Des Dieux et des Trolls

Répondre en citant



Ceredwen






[ * Un homme vêtu de noir a réussi à voler un cahier dans la chambre d'une déesse en espérant pouvoir en tirer profit. Il s'assoit avec un compère et relate ce qu'il y trouve. *

— Feuilletons voir le cahier d'observation de Ceredwen

...
page 13 : Les Cow-boys 
— Ho non, j'ai pas envie de lire ça, il y a trop de pages à lire. Et c'est truffé de bons sentiments. Beurk.
...

page 16 : Les Schtroumpfs 
— C'est indéchiffrable, pourquoi écrire si petit ? Ils prennent la taille des créatures qu'ils étudient ?

Page 17 : Les Trolls
— Oui, arrête-toi là ! On va se payer une bonne tranche de rigolade j'te parie !
— Voyons voir, laisse-moi lire. Hum ? Ho... Ha ha ! Les Dieux ont apparemment développé une curieuse manie ; à leurs heures perdues ils aiment à observer des trolls, comme des humains joueraient avec des fourmis... 
Tiens voilà un passage rigolo : ] 

La curieuse nature du troll en fait un sujet tout à fait intriguant, il ne répond à aucune logique à laquelle nous aurions pensé en façonnant le monde. 

Le troll est imprévisible, irascible, il ne dit jamais ce qu'il pense, mais de toute façon il ne semble pas doué d’intellect notable.
Les trolls se reconnaissent manifestement entre eux par des allusions ou des mots qui n'ont pas coutume dans le langage commun.
Le troll aime semer la zizanie en proférant le faux pour savoir le vrai.
Le troll se sent supérieur, mais on le sent surtout de loin...

[ — Tiens, tu as vu? Les phrases ci-dessous sont raturées.
— Lis quand même, répondit l'autre homme. Elles n'ont probablement pas été jugées dignes d'un compte rendu scientifique.]

(Oh my god ! 
Oui, cette odeur répugnante titille le nez de nos déesses les plus sensibles, dont le mien. Mais si ce n'était que cela...
La vue d'une de ces créatures suffit à vous donner la nausée pour plusieurs heures.
Bien difficile d'apprécier l'ambroisie après en avoir croisé une.) 

[ * L'homme en noir parcourut quelques passages avec son doigt. *
— Apparemment de ce que je lis, les Dieux ont décidé de faire des expériences sur les Trolls. Je note tout de même quelques passages un peu sadiques. T'imagines ce qu'elle nous fera à nous si elle nous choppe ?
— Ils vont leur faire quoi aux trolls ? ]

Questionnement : 
- Voyons voir ce qu'il ressort si on tape dans la fourmilière d'un troll... 
- Qu'arrive-t-il à un troll qu'on prive de nourriture ? 
- Est-ce que les trolls se défendent de façon sociable ? 
- Le dialogue avec un troll est-il possible ? 

[ — Regarde là, une autre question est raturée. ]

Est-ce que le troll serait un dieu déchu ? Certains de leurs semblables portent un air reconnaissable dans leur trait... Cet avilissement est-il vraisemblable ?
Non-sens que tout cela !

[ — Tiens ! Elle a commencé à mettre au propre. ]

Introduction : 
Chers fidèles, ce que nous allons essayer de découvrir par cette analyse, somme toute dans l'intérêt de la science,...

[ — Blablabla. Bah, ça a l'air barbant ! C'est pas avec ça qu'on va pouvoir séduire une déesse. 
— Au moins, on a appris que tu devrais prendre un bain. Tu pues tellement qu'elle va t'empaler avant que tu aies pu lui parler. 
...
— Ho tu as vu, la page 19 semble plutôt croustillante.
— Ha ouais ? Montre ! Allez, fais pas ton rat. ]
_________________
Compte créé par Atlan et des fois utilisé par GiuH


Dernière édition par Vingt-Quatre le 02/11/2014, 23:59; édité 4 fois

Revenir en haut

Vingt-Quatre


Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2011
Messages: 1 468

Alliance (s3): Atlan (God)
Alliance (s4): Cizayox (Troll)

MessagePosté le: 02/11/2014, 23:48    Sujet du message: Des Dieux et des Trolls

Répondre en citant


Bihim :


Une immense bête était affalée sur un trône qui n'y ressemblait pas vraiment,
quelques arbres avait servi à le confectionner sans aucune notion artistique,


Seule la couronne qui ornait cet être grossier pouvait nous indiquer son statut, 
poilu, immense, des dents sortant de sa bouche, sa bave coulait, il ronflait.


Soudain les nuages se formèrent, et des éclairs se firent entendre au loin, 
les Dieux semblaient en colère, ou du moins voulant s'amuser, 


Ils arrivèrent ci-et-là, le troll ouvrit un œil et surprit quelques êtres surnaturels envahir sa forêt, 
son territoire fut rapidement possédé par ces personnes semblant des hommes, immenses, des éclairs et quelques herbes les recouvrant, 


Que voulaient-ils faire, le priver de nourriture ? Qu'importe le gibier perdu, quand on a des Dieux à manger.
que faisaient-ils là ? Craignaient-ils pour leur suprématie ? Qu'importe. 


Un sourire ou ce qui semblait l'être, apparut sur le visage du troll, 
quelques messagers arrivèrent à ses pieds, et de suite il les renvoyait, 


Que lui voulaient-ils ? Il s'en foutait, pleurer, mourir, qu'importe, 
ce qu'il désirait était enfin arrivé, les Dieux étaient venus à lui, il n'aurait pas besoin d'aller à eux, 


Il fixait les cieux, l'endroit qu'il désirait tant, le trône du Dieu des Dieux, 
Qu'importe ce qui se passerait, le nombre de morts qu'il y aurait, la perte de son territoire, 


Le seul endroit où il voulait être était sur le trône de cet être présomptueux qu'était Hunabku, celui qui siégeait sur le trône.
il restait fixé sur son objectif, 


L'odeur de sang et de chair brulée commençaient à envahir l'air, 
mais rien ne le fit sourciller, ni les gobelins, ni les trolls qui mouraient, 


Et encore moins les quelques Dieux qui avaient été pulvérisés, 
il n'avait qu'un désir, les yeux rivés vers les cieux, 


Il attendait, debout, comme une statue, il ne plierait pas, Hunabku sera son prochain repas.
_________________
Compte créé par Atlan et des fois utilisé par GiuH

Revenir en haut

bonzo67


Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2013
Messages: 28

Alliance (s3): Bonzo67 (CWR)
Alliance (s4): HunabKu (OMG)

MessagePosté le: 03/11/2014, 00:11    Sujet du message: Des Dieux et des Trolls

Répondre en citant


Ha ben,

je t'aime tellement plus comme ça.

C'est quand même plus facile pour discuter.

Bonne guerre à tous les Troll,

et merci aux Troll qui ne se sont pas abreuvé par la potion magique du Grand Troll Ciza et sa recette de champignon hallucinogènes, mélangé aux champignons pourris que le Père Gargamèle est allé récolté dans la foret Smurf. Tous ça mélangé aux bouteille du Troll Tequila, je vous raconte pas le cocktail.

Il fait dire n'importe quoi à tous ceux qui en boivent, et l'effet est envenimant, et ne laisse plus aucun moyens de penser .

Moi, rien que les vapeurs ont faillis m'emmener au pays imaginaires.

Allez amusons nous dignement et dans la bonne humeur, c'est quand même plus reposant pour les neuronnes.

Revenir en haut

TreeBeard


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2013
Messages: 239

MessagePosté le: 03/11/2014, 01:49    Sujet du message: Des Dieux et des Trolls

Répondre en citant


Les temps changent, les mondes changent. Une chose est certaine, tous nous sommes destinés à mourir. Il n'existe pas de plan pour palier à cette évidence. Un jour la grande faucheuse arrivera et quelques soit notre appartenance nous serons obligé de la suivre vers cette contré inconnue, un néant de pensée. Une idée si stupide à certains qu'ils en oublient de profiter.

Les conflits se créent, les alliances s'oublient, les civilisations tombent mais au final rien ne change. Vainqueur ou vaincus quelle importance ?

L'Ent parcourait sa forêt, emplie de bruits, de rumeurs. Le vent enfle, emporte les feuilles. Cette sérieuse saison qu'est l'automne ; dernier sursaut de vie. Il pourrait vous passer des heures à décrire la beauté rougeoyante des feuilles, de cette activité frénétique des rongeurs qui font leur réserve, de cette tragédie quotidienne qu'est la perte de luminosité. Du calme qui s'installe petit à petit.

Soir d'Halloween. Oh il en a vu des horreurs, une amitié avec Cannibal marque les esprits, des enfants estropiés que l'on vend au plus offrant pour le simple plaisir de faire rire les rois ; le viol de jeunes vierges attachées aux arbres d'une forêt par un groupe de mercenaires en rut ; les affres de la maladie sur le corps d'un vieillard. Les horreurs font partie inhérente de cette nature que l'on considère humaine.

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais il n'est pas très bon d'être humain actuellement.

Mais tout ça m'éloigne du pourquoi de l'écrit. Un conflit. Une passe d'arme entre des Dieux et des Trolls. Malheureusement pour les Dieux, l'histoire veut que dans nos sociétés le laïque l'emporte sur l'ecclésiastique. Malheureusement pour les Trolls, il se pourrait que les religieux soient les plus dédiés au combat quand il s'agit de défendre leur cause. Mais qui sait ? L'histoire change, et l’on peut entrevoir une sortie à cet éternel recommencement de la bêtise humaine.

Mais après tout se sont là des Dieux et des Trolls qui se battent, des êtres bien au-dessus de cette misérable condition humaine. Des êtres doués de sensibilité. Le courage des Dieux n'étant plus à prouver (la main manquante de Tyr parlera pour moi et je me permettrais ce jeu de mots en disant que Fenrir a enfin pu avoir un os à ronger). L'intelligence des Trolls est, elle, à louer (Surt ne me contredira pas).

Il est cependant plaisant que l'ensemble de ses contes nordiques reposent sur Yggdrasil.

Père ...

La braise rougeoyait sur le tabac de Salsepareille, TreeBeard tira sur la pipe et écrasa une longue larme qui coulait le long de sa joue.


_ Saleté de fumée.
_________________

Wait and see.



Revenir en haut

Ceredwen


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2014
Messages: 355

Alliance (s4): HoP
Localisation: Belgique

MessagePosté le: 03/11/2014, 02:32    Sujet du message: Des Dieux et des Trolls

Répondre en citant


La déesse observa le troll qui les défiait et posa sa main sur l'épaule d'Hunab Ku, le dieu créateur. Elle sentait derrière elle les autres Dieux se joindre à eux, un à un. Fenrir la poussa en avant d'un coup de tête amical. Et même s'il valait mieux se méfier de cette bête, elle passa les doigts dans sa fourrure sombre sans l'ombre d'une hésitation. Il lui sembla entendre un tambour et des pièces d'or, elle n'eut pas besoin de regarder à la droite d'Hunab pour savoir que Yeutta les avait rejoint. Elle chercha Apollon du regard, c'était lui qui se tenait habituellement à cette place. "Absent..."
Le quintette ferait sans lui pour cette fois. Et derrière ces divinités majeurs, une pléiade de Dieux mineurs prêt à en découdre se rassemblait. La mélodie de leur voix se mêla aux tambours de Yeutta dans une musique terrifiante et entêtante. Ceredwen frissonna, elle n'aimait pas ce qui allait venir.

Elle choisit de prendre la même taille que la vile créature qui se tenait en face d'eux. Elle ne s'était jamais sentie supérieure, juste différente. Il y avait dans ce roi un regard qui lui rappelait une époque perdue, celle d'échanges et de respect mutuel. Elle enfouie cette vilaine émotion au plus profond de son coeur ; une déesse ne devait rien ressentir pour faire une observation au plus juste de la situation.

La déesse de la mort et de la vie leva le bras. Une seconde éternelle figea les êtres en présence, le temps s’égrainait selon son bon vouloir quand elle décidait qui allait vivre et mourir. Il est dit dans les textes anciens que Ceredwen ne pourrait jamais voir son propre trépas arriver et c'était là sa seule limite.

Sa nature profonde de sorcière se réveilla quand elle sentit un autre être les observer. Elle tourna la tête vers la forêt. Bien, il y aurait au moins un témoin.

Elle baissa le bras et gronda deux mots. "A mort..."
Les dieux la dépassèrent dans une cohorte de cris furieux, cela n'avait plus rien de mélodieux. Ses cheveux roux volèrent dans le vent créé par cet assaut et une bataille rageuse s'engagea.


Dernière édition par Ceredwen le 03/11/2014, 02:37; édité 3 fois

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Ornu Le Loup


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2014
Messages: 126

Alliance (s4): Fenrir ( TROLL)

MessagePosté le: 03/11/2014, 02:33    Sujet du message: Des Dieux et des Trolls

Répondre en citant


Tree  je viendrais plus faire mes griffes sur ton tronc promis 

Revenir en haut

Vingt-Quatre


Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2011
Messages: 1 468

Alliance (s3): Atlan (God)
Alliance (s4): Cizayox (Troll)

MessagePosté le: 03/11/2014, 12:05    Sujet du message: Des Dieux et des Trolls

Répondre en citant


RP par cizayox pour son premier rc dans cette guerre.


http://fourmizzz.cforum.info/t14834-Cizayox-Troll-vs-Dieu-OMGs.htm#p451131



A son réveil d’une soirée fort alcoolisé, Cizayox eu la surprise d’apprendre que des créatures  se faisant appeler dieux avaient décidé de défier les trolls, observant son domaine intact, il se demanda qui étaient donc ces inconscients, alors il attendit, impatient de voir à quoi ils ressemblaient.
 
Les heures passaient, et rien ni personne ne se manifesté, pris d’impatience, il choisit d’aller par lui-même à leur rencontre. Etonnamment son voyage se passa sans le moindre incident, il pénétra leur domaine sans rencontrer la moindre résistance, arrivé au pied de cette montagne que les petits êtres appelaient Olympe, sa curiosité le poussa à la gravir.
 
Au détour d’un rocher, il rencontra enfin l’objet de son désir, une de ces créatures nommées dieu, curieux il s’en approcha, l’étudia du regard, la jugeant bien frêle pour faire peur et être vénérée par les Hommes, ouvrant la main, il s’en saisit et referma sa poigne pour voir le dieu être réduit à l’état de poussière sans la moindre résistance.
Déçu il soupira : « ainsi même ces êtes craint par tant de monde se révèle être si faible… »
_________________
Compte créé par Atlan et des fois utilisé par GiuH

Revenir en haut

Comte-des-Cierges


Hors ligne

Inscrit le: 21 Sep 2013
Messages: 90

MessagePosté le: 03/11/2014, 14:08    Sujet du message: Des Dieux et des Trolls

Répondre en citant


11ème jour du mois de brumaire – Jour du salsifis.
Le Samain des Celtes,
début de la sombre saison où le temps se néglige jusqu’à disparaitre. 



Le Clôt-Porte fixait ce ciel où chaque nuit la Grande Ourse passait à la casserole avec Cassiopée. Y’avait toujours quelque chose d’inquiétant dans ce rideau noir déposé négligemment sur vos têtes par le soleil. Sa nouvelle tribu devait s’en foutre. Un troll, ça a pas peur de grand-chose et surtout pas d’un carré noir au-dessus de son crâne ! Mais pour le Clôt-Porte c’était différent. Lui, il avait peur de tout, et il n’aimait vraiment pas ces mains à l’acné étoilée qui vous cache pudiquement les yeux comme on le ferait pour un enfant. L’empêchant de voir le pire. Surtout qu’il ne voie rien. Surtout pas ça !
 
Mais c’était quoi ce « ça »?

Une Huldre sans sa culotte ?
Un Smurf sans bonnet blanc ?
Un Sourcien à l’apparence humaine ?
Un clown ? Y’en avait tellement en ce monde !

Oh non ! Pas le clown qui rôde dans les égouts pour terrifier les enfants de son long sourire rouge !  Bien pire.



Le jour de Samain – et du salsifis ! – la grande nocturne déchiquetait son cœur de ses grosses paluches pour laisser l’Autre Monde se dégourdir les orteils sur la Terre Ferme. Les humains craignaient l’arrivée des démons. Les lanternes et les rires crispés se reproduisaient dans chaque chambrée, on blaguait sur la mort et sa faux émoussée pour la chasser. Mais cette nuit-là, ce furent les Dieux qui débarquèrent.

Depuis le ciel ne cessait de bleuir sous leurs arrogantes zébrures et le Clôt-Porte de rêver de rouge sous ses cierges.
 
    

Les temps anciens ne sont faits que pour revivre à perpétuité.
Le père est mort.
La marée rouge a pris toutes les âmes.
Ginnungapap est l’ultime tombeau.
  
    

Les cierges faisaient fondre la sueur sur son front brûlé de cauchemars. Notre Clôt-Porte s’éveilla dans un cri et marmonna entre deux filets de bave un « La victoire est dans la copulation ! ». Il n’y récolta évidemment qu’un rire de troll à l’haleine fétide.

« Enfile une armure et va plutôt te battre le morpion ! » lui balança Crepocu avec une baffe dans le dos.

C’était pas des Dieux qui changeraient le quotidien d’une guerre chez les trolls. Ils se battaient même entre eux pour chaparder le meilleur morceau d’un cadavre. Alors se battre contre des Dieux, qu’est-ce que ça faisait au fond ? Les tambours d’écorchés scandaient le même « We will Troll you » , les mêmes épées les accompagnaient en tranchant dans le vif. Bihim se cherchait un trône à la mesure de son séant – c’est pour dire fort grand et très large. S’il fallait  tuer le Dieu des Dieux pour l’obtenir, alors soit.

Le désir des Dieux n’avait été qu’une cupide répétition de l’histoire. Mais à la table de l’avenir, on aime parfois se goinfrer du passé pour bouleverser les plans célestes.  Le père était mort mais ses fils étaient possédés par la fougue du combat.
La marée rouge se cherchait un lit, hésitant entre les Dieux et les Trolls. Rien était écrit.

Une dernière goutte de bave roula du heaume mal-ajusté de notre Clôt-Porte pour s’enfoncer dans la terre. Elle y nourrirait peut-être les racines d’un vieil Ent radoteur. Son propriétaire n’en avait que faire, il avait une guerre à gagner.

Revenir en haut

Jinthao


Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2014
Messages: 26

MessagePosté le: 04/11/2014, 00:10    Sujet du message: Des Dieux et des Trolls

Répondre en citant


"Quand l'étendard de guerre flotte dans les airs,
Une nouvelle atmosphère se répand parmi nos frères.
Tous plient leurs affaires, pour eux le chemin est clair :
En avant pour la guerre, prêt à combattre l'enfer
Nos lames sont aiguisées, tout nos guerriers électrisés
Galvanisé par les incantations que nos chefs ont prononcées
Nous surpassant jusqu'à la mort, nous sommes des guerriers sans remords
Cette rage de vaincre dans nos corps rendra toutes leurs attaques indolores
Dans la batailles jusqu’à l'aurore les dieux seront les plus fort
Sur le champ de bataille deux armées se font face
Les deux clans sont de taille, tous bien à leur place
Juste avant de charger il se passe quelque chose
Un long silence glacé sur les deux camps se pose
Dans un grand hurlement tous les guerriers s'élancent
Ce long cri déchirant a remplacé le silence
Premières lignes engagées ils n'ont pas peur des lances
Insensibles enragés ils sont déjà dans leurs transes
Le contact est violent, le choc assourdissant
Un impact si puissant que partout on l'entend
Si compacte la mêlées que les lames dansent dans le sang
C'est le pacte du guerrier d'être toujours violent
Beaucoup pensent être à la hauteur, attitude provocante
Ils se rendent compte avec stupeur que leurs attaques sont impuissantes
Au petit matin, de cadavre le sol est jonchés
Certains de nos frères d’armes sont cette nuit, tombées
Le visage plein de sang et les yeux flétris
Nos rangs comme les leurs, se sont fort amoindris
Dans nos regard miroite le soleil levant
Nos esprits de guerre sont encore incandescents
Nos lames ébréchés maculées de leurs sang
Leurs rappellent à quel point nos sommes toujours gagnants
Par les bardes cette batailles sera désormais comtés
Notre combat et la victoire sera glorifiés
Et dans les petites têtes de nos descendants
Leurs esprit déjà bien imprégné du sang
Jamais ils ne pourrons oublier
Que cette nuit notre adversaire fut décimer"

Revenir en haut

Comte-des-Cierges


Hors ligne

Inscrit le: 21 Sep 2013
Messages: 90

MessagePosté le: 05/11/2014, 21:32    Sujet du message: Des Dieux et des Trolls

Répondre en citant


UN FESTIN DE DIEU

Dieu ou pas, la hache du Troll au grand séant s’étaient immiscée entre les tripes de l’être. Expérimentée, la lame glissait langoureusement dans sa chair avec la même facilité que s’il s’était agi d’une femme de peu de vertu. Le tintement caractéristique du fer contre le sol sonna la fin d’un Dieu. Sa céleste existence se terminait comme une autre, dans une carcasse dont la tiédeur s’évaporerait aussi vite que le souvenir d’une vie, fut-elle millénaire.

Les trolls éructaient de joie, piétinant les fluides divins de leurs pieds nus, se baignant dans sa panse et frappant le dos du grand séant pour en féliciter la victoire. D’une main qui avait la taille d’un monde, le guerrier des guerriers arracha la gorge du cadavre pour l’élever en offrande aux siens avant de la déchiqueter à pleine dents. Le dieu invincible et éternel n’était plus qu’un vulgaire steak entre ses molaires. Il ne se délectait pas de son goût cuivré mais de cette puissante fierté qu’on ressent face au vaincu, dont la difficulté du combat n’avait fait qu’accroitre le désir.

Il buvait ce moment comme il buvait le dieu.

Avant de se plier en deux, une gerbe noire plaquée sur les lèvres. L’essence de cet Olympe à l’âme faisandée lui corrompait les entrailles à coups de crampes et lui tordait l’esprit à coups de bassesses. Nul ne peut avaler la perversion sans être perverti lui-même, pas même un Troll au grand séant. Les couleuvres célestes étouffaient maintenant sa langue et le guerrier des guerriers s’était mis à baragouiner des ordres à sa meute. Des ordres qu’on scanderait bientôt comme un seul corps, des ordres qu’on hurlerait bientôt dans tout un monde de plus en plus fort.

Un spasme plus violent encore fit valdinguer le troll et un crachat noirâtre commença à s’écouler de sa bouche en longs filets d’horreur. Sa nausée se répandit ainsi jusqu’aux terres proches de la L-P qui fut le plus lourdement touchée, mais  ça et là des témoins d’autres plaines, d’autres monts racontèrent en cette funeste lune, les mêmes évènements.

L’euphorie guerrière des haches avait laissé place à une chose que tous regretteraient.

Revenir en haut

Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:20    Sujet du message: Des Dieux et des Trolls


Revenir en haut

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fourmizzz Index du Forum -> Roleplay -> Serveur 4 -> Roleplay Général Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

SoftGreen phpBB theme by DaTutorials.com
Copyright © DaTutorials 2005